Navigation Menu
Machu Picchu, le joyau de l’Amérique du Sud

Machu Picchu, le joyau de l’Amérique du Sud

le 21 décembre 2016

Site doté d’une valeur universelle exceptionnelle, le Machu Picchu est une incroyable cité antique tombée dans l’oubli jusqu’en 1991. Composé de quelque 200 constructions, ce centre est à la fois astronomique, religieux, cérémoniel et agricole. Édifié au XVe siècle, ce patrimoine péruvien recèle jusqu’à ce jour des milliers de mystères non résolus. Ce qui fait de lui un endroit à plusieurs attraits.

Un peu d’histoire

Construit à l’époque où l’Empire inca était à son apogée, Machu Picchu est apparu sous le règne de l’empereur Pachacútec. Ce souverain a été à la tête de cette civilisation entre 1438 et 1473. Ce joyau a probablement été érigé à cette époque. Après des décennies d’activité humaine, de dynamisme et d’harmonie, la cité fut envahie par les conquistadors espagnols. Les derniers Incas ont dû abandonner la cité, mais les conquérants ne l’ont jamais trouvé, bien qu’il soit situé à 80 km de Cusco seulement. D’où son nom « cité perdue » !

Attraits architecturaux

En harmonie avec l’environnement naturel auquel il est étroitement lié, Machu Picchu a une forme architecturale massive bien raffinée. Les centres secondaires, canaux d’irrigation et importants sentiers sont construits au sein d’une topographie accidentée et très abrupte des Andes. Malgré les intempéries, ses murailles, terrasses et remparts sont presque intacts. Ce qui le rend encore plus attrayant aux yeux des visiteurs. Cet ensemble, milieu et patrimoine bâti, fait de lui un précieux joyau du Pérou voire même de toute l’Amérique du Sud.

Sanctuaire de la biodiversité

Ce bien patrimonial mondial couvre 32 592 ha de pic, de montagne, et de vallée. Situé à 2 430 m d’altitude, le bassin supérieur d’Amazone est doté d’une richesse floristique et faunistique hors du commun. Refuge d’innombrable espèce d’orchidées, de fougères et de broméliacées, Machu Picchu est un véritable paradis botanique. Habitat des créatures spectaculaires, plus de 400 espèces d’oiseaux, différents mammifères et reptiles y vivent. Touriste ou chercheurs, la cité perdue dispose de diverses options pour ses visiteurs. Si vous êtes de passage à Pérou, ne le manquez pas !

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.