Destinations de voyage dans le monde > À la découverte du patrimoine naturel des volcans d’Auvergne

À la découverte du patrimoine naturel des volcans d’Auvergne

  • par
Parc naturel volcans auvergne

Le classement par l’UNESCO du parc naturel des volcans d’Auvergne assure à la chaîne des Puys un tourisme vert, respectueux de l’environnement. Depuis 2018, son patrimoine naturel est reconnu dans le monde entier. Pourtant, ce site protégé de 400 000 hectares reste en accès libre et gratuit. Il offre des sentiers balisés aux visiteurs en quête d’évasion dans un milieu sauvage et préservé. À travers ses 5 régions naturelles, le parc des volcans d’Auvergne promet une immersion progressive depuis son territoire pastoral qui s’étire jusqu’aux crêtes abruptes du massif volcanique du Sancy. Mais pour découvrir le plus grand parc naturel de France, ses 80 volcans aux silhouettes éruptives et ses paysages contrastés, il faut choisir un itinéraire compatible avec les vacances envisagées. Le massif du Sancy concentre trois réserves naturelles pour retrouver un espace de liberté et pratiquer des activités de plein air. Voici ce qu’il est possible de faire lors d’un séjour au cœur du parc naturel.

Découvrir le paysage volcanique du parc naturel d’Auvergne en randonnée pour s’émerveiller

Le parc des volcans d’Auvergne regorge de splendeurs géologiques qui affleurent aux détours des chemins forestiers. La vie tranquille des zones humides et des forêts en dénivelés surprend les promeneurs jusqu’alors pressés d’atteindre les lacs d’altitude. Mais pour une vue panoramique saisissante, il faut atteindre les crêtes du massif de Sancy par les sentiers GR4 ou GR30. La réserve naturelle de Chastreix Sancy mène ainsi au Puy-de-Dôme et à son cirque glaciaire. Il est néanmoins possible d’emprunter d’autres itinéraires en fonction de son niveau de pratique. La vallée de Chaudefour protège un lac volcanique dont la paisible beauté salue la pureté des sources environnantes aisément accessibles.

Parcourir les réserves naturelles du Sancy pour vivre une expérience naturaliste unique

Après la randonnée, la maison de la réserve ou une visite à Vulcania apportent de nouveaux éléments à la contemplation des géants endormis, même s’il est tout aussi intéressant d’approcher la vie sauvage avec un animateur. Traverser la réserve naturelle de Sagnes est l’occasion d’observer la faune et la flore de la tourbière de Godivelle. Une balade nature au milieu des pâturages auvergnats permet d’apercevoir les marmottes et les oiseaux dans leur habitat. Le guide connaît les sites où poussent les plantes médicinales et les spécimens rares. Mais la Vallée de Chaudefour attire également les amateurs d’escalade au spot de la Dent de la Rancune.

Suivre les sentiers de la chaîne des Puys pour atteindre les sommets

À la belle saison, le massif du Sancy se visite à pied ou à VTT. Il s’agit pour les plus sportifs d’accéder au sommet du Puy de Sancy, à 1886 m d’altitude, avant de profiter de la descente vertigineuse et de ses vues imprenables. La faille de Limagne fait alors partie des incontournables. En hiver, les sorties en skis ou en raquettes vers les cols réservent quelques surprises spectaculaires comme au Guéry.

Avec un hébergement dans une station à proximité des départs de randonnées, le dépaysement opère. Une maison au Mont-Dore permet de prendre le funiculaire vers les hauteurs et une location à Super-Besse garantit un accès direct aux activités de tourisme. Un esprit de vacances gagne la famille ou le groupe d’amis. Mais pour un séjour au massif du Sancy sans déconvenues, il est judicieux de contacter l’Office de tourisme pour un complément d’informations sur le parc naturel des volcans d’Auvergne, les activités proposées en fonction des saisons et les différents types d’hébergements disponibles sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.