Navigation Menu
L’huile essentielle, l’alliée de tous les voyages

L’huile essentielle, l’alliée de tous les voyages

le 27 septembre 2017

Des vêtement, une brosse à dents, un peigne, un savon…et un flacon d’huile essentielle ! La valise est prête, le séjour va pouvoir débuter. Mais pourquoi prendre ce petit flacon ? D’abord parce qu’il ne prend pas de place et est même autorisé dans le sac cabine si il fait moins de 100 ml, et ensuite parce qu’il peut nous enlever une épine du pied en de nombreuses circonstances. Contre le stress Les vacances sont synonyme de relaxation, mais le voyage ne l’est pas toujours et aurait tendance à se rapprocher du mot “stress”. Horaires à respecter, correspondances en retard, foule, peur de l’avion… on respire à fond, la destination n’est plus très loin. Pour arriver à regrouper un peu ses esprits rien de tel que de se concentrer sur quelque chose d’apaisant. Posez sur un tissu ou un mouchoir jetable quelques gouttes d’huile essentielle de mandarine, de bergamotte ou de camomille. Respirez le tissu calmement, calmez-vous et vous serez arrivé à bon port sans vous en apercevoir ! Contre le mal des transports Que ce soit la voiture, le car, le bateau, le train, le téléphérique (pourquoi pas) le mal des transports a tendance à gâcher les vacances pourtant tant attendues. Un petit mélange d’huile essentielle de menthe poivrée et de citron fera la différence. Le gingembre ou encore l’estragon devraient également agir positivement.     Contre les moustiques Il y a des régions, comme le Sud, la Camargue, où les moustiques sont rois. L’huile essentielle de citronnelle va aider à les tenir éloigner de notre tente ou location. Si le mal est déjà fait et qu’au petit matin le corps gratte et gratte encore, un peu d’huile essentielle de géranium rosat, ou de basilic, vont aider à apaiser les démangeaisons.   Pour supporter le jet lag Plus de 10 heures d’avion, vous avez peur du décalage horaire et de ne pas profiter de chaque minute de vacances ? Le décalage horaire vous a eu ? La camomille romaine est votre sauveuse. Posez quelques gouttes de cette huile essentielle au creux de vos poignets et respirez les profondément plusieurs fois par jour. Pour plus d’informations, le site www.voshuiles.com présente toutes les huiles essentielles et leurs vertus respectives. Il indique...

Lire la suite
Les coutumes les plus surprenantes dans le monde !

Les coutumes les plus surprenantes dans le monde !

le 26 juillet 2017

À part les lieux insolites, il existe aussi dans ce monde des coutumes et traditions très inhabituelles. Certains d’entre eux pourraient vous paraître inhumains, mais dans le pays concerné, ce sont tout à fait normaux et nécessaires. Voici quelques coutumes surprenantes à découvrir en Chine, en Afrique, en Europe et en Amérique. La Chine et quelques coutumes En Chine, chez le peuple Tujia, les mariages sont accompagnés de larmes. La mariée pleure durant 1 heure tous les jours, un mois avant son mariage. Puis sa mère et sa grand-mère la rejoignent après quelques jours. À la fin du mois, toutes les femmes de sa famille se réunissent à ses côtés pour pleurer. Cette expression représente la joie. Dans le même pays, il ne faut pas offrir une horloge, un mouchoir ou des fleurs, car ce sont des objets liés à la mort. Au Japon, placer les baguettes plantées verticalement dans un plat avant de manger est une impolitesse. Cette posture rappelle l’encens brûlé pour les morts. L’Afrique et quelques traditions Dans la plupart des villages du Togo, il est interdit de siffler la nuit, car cela fait appel aux mauvais esprits, et mettrait les morts en colère. Un peu plus loin au Sud-Soudan, dans la tribu Neur, on dit que le mariage n’est pas entièrement complet que si la femme a deux enfants, sinon le marié peut réclamer le divorce. En Kenya, la célébration de la naissance d’un nouveau-né se déroule très différemment. Le bébé doit passer entre les bras de plusieurs femmes pour se faire cracher dans la bouche. L’Europe et l’Amérique : quelques coutumes et traditions Au Venezuela, il est impoli d’arriver en avance ou pile à l’heure lors d’un rendez-vous ou d’une invitation. Par exemple, si on vous invite à manger, le mieux est de venir avec dix et quinze minutes de retard. La raison est simple : une personne en avance peut être considérée comme gourmande ou impatiente. En Grèce, dans certaines régions, on fête le mariage en accrochant des billets sur la robe de la mariée pour lui souhaiter richesse et prospérité. Puis les mariés dansent la « Money...

Lire la suite
Déménagement en Europe : quelques conseils utiles

Déménagement en Europe : quelques conseils utiles

le 20 mars 2017

Les questions à se poser avant un déménagement en Europe En cas de départ pour un pays d’Europe en raison d’une opportunité professionnelle ou pour une raison personnelle quelconque, un certain nombre de démarches préalables sont nécessaires afin d’éviter toute mauvaise surprise. La première est de s’interroger sur le coût de la vie dans le futur pays d’accueil. Certains pays demandent par exemple à leurs futurs résidents un certain montant d’argent disponible afin de s’assurer de leur autonomie financière. De même, il est souvent moins onéreux d’ouvrir un compte bancaire directement dans le pays d’accueil plutôt que de conserver ses avoirs en France, notamment pour retirer facilement de l’argent. Les précautions à prendre avant le départ Avant tout déménagement en Europe, il convient de s’assurer d’être en bonne santé. En effet, les procédures de prises en charge et de remboursement sont plus faciles et rapides en France qu’ailleurs. De même, le permis de conduire doit être valide et reconnu dans le pays de destination. Certains pays européens comme l’Espagne requièrent un permis de conduire international alors que d’autres comme la Grande-Bretagne acceptent les différents permis. Toujours avant le départ, il est très important d’informer l’ensemble des administrations (impôts, assurances, etc …) du changement de domicile. Pour un français, déménager dans un autre pays d’Europe ne présente pas de difficultés majeures. En revanche, certains pays européens comme la Suisse, n’appartiennent pas à l’Union Européenne et peuvent imposer d’autres formalités aux nouveaux arrivants. Quoiqu’il en soit, s’offrir les services d’une agence de déménagement international pas cher  comme Lead’M constitue la meilleure des solutions pour partir dans un autre pays d’Europe sans...

Lire la suite
Road-trip sur l’île de La Réunion

Road-trip sur l’île de La Réunion

le 14 décembre 2016

On le sait, l’île de La Réunion est un véritable paradis tropical, particulièrement propice à la randonnée ou à la baignade. Mais ce n’est pas une raison pour y aller sans moyen de transport : derrière ses 2 512 km2, l’île recèle de nombreux trésors qu’il vous faudra aller chercher par vous-même. Pour découvrir La Réunion sous un nouveau jour, suivez le guide ! Des villes à visiter Trop souvent le touriste lambda tend à penser que l’île de La Réunion est un centre de vacances à ciel ouvert et qu’il lui suffit de louer une chambre dans un hôtel de luxe pour faire le tour des activités offertes par l’île. Pourtant, partir de ce principe relève d’une véritable erreur stratégique tant La Réunion s’avère variée et pas si aisée à conquérir. En général, et à moins que vous ne soyez un nageur exceptionnellement motivé, vous devriez arriver par l’aéroport de Saint-Denis : l’aéroport Roland-Garros (à ne pas confondre avec le stade du même nom). Et déjà, vous allez pouvoir bénéficier d’une vue magnifique sur la réserve naturelle de la Roche Écrite et le Piton de la Fournaise. Nous vous conseillons grandement d’envisager la location d’une voiture dès l’aéroport de La Réunion. Vous pourrez ainsi arpenter Saint-Denis, qui offre aussi de bonnes surprises avec son architecture créole et ses activités culturelles. Puis partir le long de la côte jusqu’au premier arrêt, Saint-Paul qui vit les premiers navires français aborder ses côtes. C’est le moment « histoire » de la visite que vous pourrez équilibrer en passant un peu de temps sur les plages locales, véritable invitation au farniente. Sur la commune de Saint-Paul rendez-vous aussi au Maïdo pour un point de vue exceptionnel. Puis sur les plages de l’Hermitage et de la Saline,  un lagon corallien unique pour en prendre plein les yeux. Bien entendu, de nombreuses randonnées y trouvent également leur point de départ pour les plus sportifs. À vrai dire, les villes et les curiosités s’enchaînent ainsi tout autour de l’île et je ne saurais tous les énumérer. Rendez-vous donc sur le site de l’office de tourisme de l’île de La Réunion, véritable source d’information qui vous permettra de trouver tout ce dont vous avez besoin pour préparer votre voyage. L’adresse, c’est ici : www.reunion.fr. Une...

Lire la suite
Préparer ma trousse de secours

Préparer ma trousse de secours

le 17 novembre 2016

Avant de partir en vacances, il y a l’épreuve de la valise. Plus ou moins compliquée selon les personnes, la préparation se fait souvent longtemps à l’avance, à grand renfort de liste, pour ne rien oublier. Et parmi les choses à ne pas laisser à la maison, on trouve notamment la trousse de secours. Souvent considérée comme secondaire, voire encombrante, elle peut vite devenir vitale. Voici nos conseils pour la préparer correctement. Dans toutes les situations Pour nettoyer les bobos, coupures, piqûres, brûlures ou écorchures, une trousse de premiers soins bien garnie est essentielle. On y trouvera un désinfectant (antiseptique local unidose de préférence), une pince à épiler et des ciseaux, des pansements (de différentes tailles et spécial ampoule), une bande et une pommade calmante. Côté médicaments, inutile d’emmener toute votre pharmacie. Toutefois, on prévoira quelques cachets de paracétamol et/ou ibuprofène pour les douleurs et fièvres impromptues, un antidiarrhéique et un laxatif (les problèmes de colons sont monnaie courante lorsqu’on change de régime alimentaire). Enfin, si vous avez le mal de mer/ de l’air ou que vous avez des enfants, n’oubliez pas l’anti-émétique contre le mal des transports, et les bas de contention en avion. À ajouter selon les cas Si vous partez au soleil ou à la montagne, n’oubliez pas la crème solaire ! Avec un indice fort pour les plus jeunes et les peaux claires, un après-soleil pour hydrater la peau et de la Biafine en cas d’accident. Si vous partez en randonnée / camping sauvage : couverture de survie, lampe de poche, antivenin. Vous pouvez ajouter des pastilles de désinfection pour l’eau, qui seront indispensables également si vous partez en vacances dans un pays où l’eau peut être mal traitée, comme l’Inde. On y pense peu, mais quand on loue une maison, un gîte ou un appartement, ou encore en auberge de jeunesse, un traitement anti poux pour les textiles est indispensable. Cela vous évitera bien des désagréments. Pour plus de confort, opter pour un spray anti poux et acariens. Enfin, selon vos profils, n’oubliez pas les préservatifs et votre contraception !   Et pour commander en ligne tout ce dont vous avez besoin, ou même pour acheter une trousse de premiers soins prête à l’emploi, rendez-vous sur pharma2m.com,...

Lire la suite
Voyager en avion avec un animal de compagnie

Voyager en avion avec un animal de compagnie

le 8 novembre 2016

Vous adorez les vacances, vous aimez les voyages, mais vous ne pouvez pas vous passer de votre animal de compagnie ? Vous souhaitez qu’il soit toujours avec vous. Si telle est votre décision, certains points indispensables sont à prendre en compte. En effet, il y a des permis et des interdits à ce sujet. Avant de partir Si vous avez l’intention d’emmener votre animal en voyage, la première chose à faire est de se renseigner. Lors de votre réservation, il est important de tenir au courant les responsables. En effet, les conditions peuvent varier d’une compagnie aérienne à une autre. Des restrictions sont parfois indiquées sur le genre d’animal, le poids, le nombre, l’âge, etc. Les réglementations changent aussi en fonction de votre destination. Certains pays sont stricts à ce sujet et vous invitent à contacter votre ambassade. De plus, même si les autorités le permettent, assurez-vous également que votre hébergement accepte. Les formalités générales à respecter Dans le cas où votre animal de compagnie est admis pour le voyage, quelques documents sont exigés. Il est important de prouver que votre ami fidèle est en règle. Il devra être facilement identifiable, par puce électronique ou par un tatouage. L’exigence est souvent accentuée concernant la santé de l’animal. Pour s’en assurer, un certificat de vaccination contre la rage est obligatoire. De même, vous aurez aussi besoin d’attester qu’il se porte bien. Votre vétérinaire vous délivrera un certificat pour le confirmer. Bon voyage ! Votre animal a aussi le droit de faire un bon voyage. Selon les modalités fixées par les compagnies aériennes, ils bénéficieront du confort en soute ou bien en cabine. Même en soute, ils peuvent disposer d’une climatisation, d’une cage solide et respectant les normes, et d’un bon éclairage. Si votre animal ne répond pas aux formalités, il peut toujours voyager par fret. Pet Airways est une autre alternative pour que le vol de votre chien ou chat se passe agréablement. C’est une compagnie aérienne qui s’engage au transport des animaux domestiques. Ils seront au petit soin durant le trajet. Votre animal est recalé Pour une raison ou une autre, votre animal ne peut vous suivre en voyage ? Pas de panique, il existe des solutions : garde à domicile,...

Lire la suite
voyage le mag | Blog sur l'infos digitale et geek | Univers des boutiques e-commerce