Bons Plans, conseils et découvertes > Trois cimetières qui valent le coup d’œil

Trois cimetières qui valent le coup d’œil

  • par
Le cimetière du Père-Lachaise

Cet article est quelque peu atypique puisqu’il ne parle ni de voyage sous les tropiques, ni de vacances gastronomiques mais de lieux peu communs pour certains. En effet, c’est une rubrique qui sera consacrée à la découverte de trois des plus curieux cimetières au monde.

Le cimetière du Père-Lachaise

Nous allons commencer notre sélection en France, dans la ville Lumière, avec le cimetière du Père-Lachaise. Il est plus qu’un simple complexe funéraire ordinaire puisqu’il fait partie des destinations que les touristes cochent sur leur agenda lors de leur passage à Paris. Le cimetière du Père-Lachaise est même considéré comme l’un des cimetières les plus visités au monde et ce à raison. En plus d’admirer les merveilles architecturales à aspect gothique qui s’étendent sur 44 hectares, les touristes affluent également pour voir la sépulture de grandes stars disparues comme Oscar Wilde, Edith Piaf, Jim Morrison ou encore Gaspard Ulliel.

Le cimetière monumental de Staglieno

Maintenant, direction l’Italie, du côté de Gênes pour découvrir l’un des cimetières les plus sinistres au monde. Si celui du Père-Lachaise attire par son architecture, le cimetière gigantesque de Staglieno, lui, est tout autre. En effet, c’est un complexe envahi par un sentiment sinistre, où les visiteurs ressentent vraiment le sentiment de douleur causée par la perte d’un être cher. Cela se traduit à travers les sculptures qui ornent les tombes.

Le cimetière de Myles Standish

Nous terminerons notre sélection aux Etats-Unis, avec l’un des vestiges américains qui a traversé le temps. En effet, le cimetière de Myles Standish n’est autre que le plus vieux cimetière des Etats-Unis. Il a été utilisé pour la première fois dans le courant du XVIIe siècle, soit vers 1638. Il a aussi été rendu célèbre du fait que c’est le lieu où reposent à jamais les pèlerins qui ont débarqué du Mayflower en 1620. Le cimetière porte même le nom du capitaine Myles Standish.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.